Le lutin de Stuttgart
EAN13
9791095066385
ISBN
979-10-95066-38-5
Éditeur
COOPERATIVE
Date de publication
Nombre de pages
160
Dimensions
21 x 15 x 1 cm
Poids
282 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le lutin de Stuttgart

Cooperative

Offres

"Le Lutin de Stuttgart" est un conte de l'un des plus grands poètes du romantisme allemand, considéré comme un classique du genre. C'est l'une des toutes dernières oeuvres d'Eduard Mörike (1804-1875), qui écrivit encore ensuite sa plus célèbre nouvelle, "Le Voyage de Mozart à Prague", puis cessa d'écrire durant les vingt dernières années de sa vie. C'est aussi, de ce fait, l'un des tout derniers contes romantiques de la littérature allemande, publié à la fin d'un demi-siècle qui vit éclore une étonnante moisson de chefs-d’œuvre, des célèbres Contes des frères Grimm aux contes d'Arnim, Tieck ou Brentano. Seppe, un apprenti cordonnier de Stuttgart, se déplaît chez son maître et décide de voir du pays. Il quitte sa ville natale et part à la découverte du vaste monde. En fait, il ne s'éloignera pas beaucoup de sa région natale, la Souabe, et le conte de Mörike est aussi un hommage à ce pays dont les paysages, les traditions locales ou la sagesse populaire et les proverbes sont évoqués avec tendresse au fil des pages. La veille du départ de Seppe, un lutin malicieux, lui-même fort savant cordonnier, lui apparaît et lui offre quelques présents magiques destinés à l'accompagner dans son voyage et à lui porter chance. Le conte se compose de plusieurs histoires enchâssées où ces objets, et plusieurs autres encore, vont jouer un grand rôle. L'art avec lequel Mörike, multipliant les épisodes tantôt émouvants, tantôt burlesques, tantôt féeriques, a ménagé la convergence des différentes intrigues, est particulièrement virtuose. Magistral aussi, son art de la narration qui conduit le lecteur de surprise en surprise. Très connu en Allemagne où il est lu aussi bien par les enfants à l'école que par les adultes qui en goûtent la saveur folklorique, la sagesse profonde et la beauté, ce conte n'avait encore jamais été traduit en français.
S'identifier pour envoyer des commentaires.